Essai Sur Rencontre

essai sur rencontre Pour tester si les différences d’intensité perçue étaient effectivement fiables, un test t répété de la douleur de rencontre (= .90) a été exécuté entre les deux situations manipulées. Bien que, comme prévu, les niveaux moyens étaient très différents, ils avaient une tendance à la convergence. Cela indique que bien que les deux douleurs aient été testées, les différences d’intensité perçue étaient fiables lors de l’analyse d’essais uniques.

Pour conclure qu’il y avait des effets fiables de l’intensité perçue, les deux conditions devaient répondre à au moins un critère pour être un ensemble de stimulus précis. Le premier critère est qu’il doit générer un compte rendu de la douleur sur le corps du sujet en provoquant une douleur accrue d’une manière ou d’une autre. Le deuxième critère est que la douleur doit être rapportée par le sujet dans toute son intensité. Cela peut être fait avec une échelle de douleur subjective standard pour l’homme utilisée ou une échelle visuelle analogique (EVA) telle que l’échelle d’évaluation numérique (EVA); où des nombres plus élevés indiquent une douleur plus intense. De plus, l’intensité de la douleur doit être constante pendant toute la durée du test et doit durer au moins 10 minutes.

Le test sur la douleur de rencontre sur l’homme est utile à de nombreuses fins. Il peut fournir une estimation de la douleur et de sa base physiologique chez un patient qui ne peut pas donner lui-même un compte rendu détaillé, comme ceux qui souffrent d’AVC ou d’accidents graves. Il peut également fournir une estimation de la douleur chez les patients avant qu’ils ne reçoivent des médicaments neuroleptiques pour contrôler la douleur. De plus, il peut être utilisé dans la rééducation des patients après un traumatisme crânien ou une chirurgie cérébrale, lorsque la capacité de mouvement est altérée et l’étendue de leurs blessures limitée.